Tout le monde sait que le sac à main d'une femme c'est comment dirais-je ... un sacré foutoir de choses super essentielles et vitales ! Alors quand il s'agit d'une femme et maman de surcroît les choses ne vont pas en s'arrangeant, loin de là !

Mon sac à main me trahit ! Enfin, déjà, dans un souci d'exactitude je devrais dire que c'est ma besace qui me trahit, adieu les petits sacs mimis et craquounets, à moi les sacs au look de cabas et les grands fourre tout - non non, j'ai pas dit fourre merde !

En plus du nécessaire de survie féminin, j'ai nommé, le baume pour lèvres gercées, le tampax échoué au fond du sac, le rouge à lèvres qui s'amuse à couler, le miroir, ... j'ai aussi le kit de la wonder active agenda, téléphones portables - un pour le bureau et un perso trop simple de n'en avoir qu'un, crayons qui eux aussi s'amusent à fuirent, calepins, ... bon j'ai aussi mes papiers hein ça peut servir !

Et impossible de faire croire que je n'ai pas d'enfants, entre les granules d'arnica, les kleenex (usagés ou non), les lingettes, les dessins, la dernière facture de la cantoche, les cailloux de Crapule, les fleurs de Grenouillette, ... je suis directe cataloguée maman bordélique.

Je ne vous dis pas la honte et la plaie quand il s’agit de récupérer le porte monnaie au fond – c’est une constante le porte monnaie se planque toujours au fond – pour acheter la pitance familiale.
Pourquoi la honte, parce que c’est toujours quand tu extirpes victorieuse ta monnaie qu’un truc louche genre protège slip reste accroché dessus ! Et pourquoi la plaie, parce que tu mets 2 plombes à payer ta baguette alors qu’il y a 15 pélots énervés qui attendent derrière !!

En résumé je me trimballe au moins 10 kilos - mô non j'exagère à peine - de sac sur l'épaule !! A quand une réforme des cartables des mamans !!!

.

.

.

Réunion pour moi aujourd'hui, faut bien que je bosse hein ! Alors je ne serai pas très présente, je vous laisse les clefs ;-)