Comment exprimer toute l'admiration, tout le respect que m'ont inspiré ces trois maîtres d'armes, ces trois hommes d'exception ?

Difficile vraiment de mettre des mots sur l'état d'esprit qui m'habite depuis que je suis rentrée dimanche soir très tard, une envie de rester couper du monde réel, un refus de sortir de ces instants entre parenthèses, le besoin de bichonner mes souvenirs tout frais au fond de mon coeur.
J'ai l'impression d'avoir changé, c'est troublant de se dire qu'un "vulgaire" stage d'escrime artistique peut m'avoir profondément touché, il m'a ouvert à autre chose.

Ce fut exigeant physiquement, je ne savais pas que j'avais des muscles entre les cotes, pitié ne me faites pas rire pendant encore quelques jours ça me fait mal ! Ce fut exigeant techniquement "ta garde doit être un centimètre plus à droite" ... mais ce fut tellement bien ...

Rencontrer ces hommes qui ne vivent que pour l'escrime artistique, qui vibrent, qui se délectent de transmettre leur passion, leur savoir, je me sens honorer et puis quelle leçon d'humilité quand on voit la vie qu'ils ont eu et qu'on bénéficie de leur gentillesse et de leur écoute nous simples "lambdas".

Ils ont côtoyé des personnes célèbres et n'hésitent pas à nous faire partager leurs souvenirs. Ils boivent le café avec vous et vous font la bise ...

Maintenant il va falloir revenir à la réalité, attendre mercredi soir et mon cours d'escrime avec impatience ... et le prochain stage car j'espère qu'il y en aura d'autres !