En effet, j'en perçois les effets néfastes presque tous les soirs.

Je suis très contente du travail des enseignants, je trouve qu'ils font un boulot formidable avec les enfants - je ne fais pas partie des râleurs à tout prix. Je sais que tout n'est pas parfait mais franchement j'admire leur patience et je trouve que DANS la classe ça assure.

Mais dans la cour !! Mes chères têtes brunes (petite section et cp) reviennent avec des histoires qui me font dresser les cheveux sur la tête.

Entre le "petit" de maternelle qui chique tout ce qui passe et qui oblige les autres à "jouer" à cache cache pour ne pas être la prochaine victime.

Les "histoires de filles" je t'aime moi non plus assaisonnées d'un bon crêpage de chignon dans la cour.

Miss Grenouillette qui revient en me disant "hein maman ça c'est un doigt d'honneur" - avec le geste qui va bien ! "hein qu'il faut pas le faire" re le geste au cas où j'aurais pas bien vu !

Les batailles alimentaires à la cantine, et ça ça les fait bien marrer, sauf qu'après à la maison je passe pour une mamanpadroletiranik parce que non, décidemment les épinards dans le verre c'est sûrement très joli -désolée de tuer dans l'oeuf ta créativité mon chéri - mais c'est crasseux et que non ma chéri être vautrée sur ta chaise avec une jambe sous les fesses et l'option cheveux qui trempe dans l'assiette ça me fait redoutée la scoliose précoce.

Et je sais qu'on est privilégié parce qu'habitant une petite ville tranquille de province !