Quand je vous dis que ma fille est une source inépuisable, en voilà encore la preuve.

En voiture ce soir, j'ai récupéré ma chère progénitue à l'étude et à la garderie, en route direction la maison. C'est bien sur un moment privilégie pour raconter sa journée.

Ma poupette "tu sais maman, y en a encore qui se sont fait punir aujourd'hui. Mais ça tombe bien comme ça Célestin et Magalie bah ils ont pas pu me coller les pieds ni me casser les baskets".


Franchement j'adore.